Brèves

Bpifrance redonne de l’énergie aux entrepreneurs 

Campagne / 27 mai 2020

Le 25 mars dernier, l’Etat, par le biais de Bpifrance, déployait le PGE (Prêt Garanti par l’Etat) pour soutenir les entreprises dont les activités ont été impactées par la crise sanitaire. Résultat après deux mois : plus de 500 000 demandes de prêts pré-accordés pour plus de 100 milliards d’euros. Un dispositif qui fonctionne plutôt bien, selon la banque publique. Reste que deux mois après, la banque d’investissement n’a pas l’intention de se reposer sur ses lauriers. Elle vient de déployer une campagne de communication visant à soutenir les entrepreneurs français. En témoigne son claim : « Entrepreneurs, on se relève et on se révèle ». Un message clair et impactant créé de toute pièce par Patrice Begay, directeur exécutif de bpifrance (il avoue avoir pensé au slogan « Entrepreneurs, revive la France » avant de se rétracter, jugeant le slogan trop politique), qui n’en est pas à son coup d’essai en termes de punchlines bien senties (exemple : « Entrepreneurs, mettez-vous en rêve général », en novembre 2019). « Cette campagne a une double vocation, explique Patrice Begay. Après le stop total de ces derniers mois, elle est un message de soutien et de remerciement au personnel soignant et à toutes les professions utiles (les pompiers, les éboueurs, les livreurs, les postiers, ouvriers, caissiers…) qui nous ont permis de rester en vie. Mais cette campagne est aussi une façon de retrouver dans cette sortie de crise sanitaire une solidarité entre entrepreneurs et salariés. Une manière aussi de dire aux entrepreneurs que bpifrance et votre région croient en vous, qu’il faut « rester en vie et envie », conserver l’envie d’avoir envie, comme disait Johnny Halliday. »  

Bpirance, une psychobanque

Patrice Begay voit en bpifrance plus qu’une banque. Selon lui, elle est une psychobanque : « bpifrance se charge dans ce contexte particulier d’insuffler un état d’esprit vitaliste et énergétique », affirme le directeur exécutif et de la communication de la banque publique. Difficile de dire le contraire. Il est vrai que depuis mi-mars, bpifrance est partout, et Patrice Begay, sur tous les fronts (voir article Bpifrance : « L’événementiel contient la capacité de rebond de l’économie française »). Cette campagne est donc une façon d’indiquer que bpifrance ne se relâche pas et continue d’accompagner les entreprises dans leur relance. Pour le faire savoir, la banque a d’ailleurs déployé un plan média d’envergure : télé (TF1, France 2, France 3, Canal+, M6, chaines d’infos CNews, BFM, BFM Business, LCI) radio (RTL, RMC, les 131 Indés radios, NRJ, Chérie FM, Nostalgie, Rires et Chansons, France Info, France Bleu), digital, print, tout y est. « C’est la première fois que bpifrance s’installe en TV, ajoute Patrice Begay. » Cela prouve l’importance de communiquer en temps de crise. 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.