Zooms

Transformation numérique des RH : un enjeu pour la productivité et la fidélisation des talents

Tribune d'expert / 14/09/2017

Alors que le Big Data fait son entrée dans le recrutement et la gestion du travail des collaborateurs, gagner en productivité est désormais un enjeu majeur pour les directions RH. La raréfaction des profils qualifiés concentre la mission des RH autour de la fidélisation des talents au sein de l'entreprise. Un défi qui peut être relevé grâce à l'automatisation des processus internes. Par Michael Lakhal, Senior Product Marketing, DocuSign.

Une nouvelle relation entre l'entreprise et ses collaborateurs

Ce n'est plus une surprise : le numérique a profondément bouleversé les codes du monde professionnel, et remodèle en profondeur la gestion des ressources humaines. A l'heure où les modes de travail sont plus flexibles, où les réseaux sociaux font leur entrée dans la communication interne de l'entreprise, les RH ont un défi à relever : accompagner l'évolution vers le numérique des modes de travail collaboratif, et fidéliser les talents. De ces changements résultent de nouvelles formes de travail, mobiles et flexibles, et un nouvel environnement professionnel, qui mêle les générations, accroît les exigences des collaborateurs et rend impossible des politiques RH généralistes. Les RH deviennent la figure de proue d'une nouvelle relation entre l'entreprise et ses collaborateurs. Une relation davantage basée sur l'expérience utilisateur et la participation de tous les services à la stratégie globale de l'entreprise.
Pour mener le bateau à bon port et pour pouvoir continuer à répondre aux exigences des salariés et candidats, les Ressources Humaines doivent non seulement adopter des technologies qui simplifient les processus, mais également habituer les collaborateurs aux nouveaux outils, à travers une politique efficace de conduite du changement. Celle-ci sera d'autant plus performante que les RH adopteront les bons outils, comme la signature électronique des contrats internes et externes, les outils de saisie automatique des documents, ou encore les technologies de communication interne.
Dans ce contexte, la fonction RH joue un rôle critique pour la compétitivité et partage pleinement la vision innovante ainsi que la responsabilité du futur de l'entreprise. Son rôle consiste à rendre possible et efficiente la mise en œuvre opérationnelle de la transformation numérique d'une entreprise. Elle doit notamment permettre d'agir favorablement sur la Marque Employeur d'une entreprise et donc sur son attractivité auprès des talents de plus en plus rares.

Penser mobile et Cloud pour une meilleure gestion des données

La fidélisation des talents passe aussi par une gestion simplifiée des processus administratifs, via les outils de plus en plus innovants que les acteurs du numérique mettent à disposition des entreprises. Une démarche qui suppose que les données soient fiables et gérées de façon sécurisée, en conformité avec la nouvelle réglementation relative aux données (GDPR) ou encore, la capture d'une approbation ou d'un accusé de réception en accord avec la réglementation Européenne (eIDAS). Pour opérer une transformation numérique efficace et durable, les Ressources Humaines d'aujourd'hui doivent avant tout penser mobile et collaboratif.

La simplification des processus de validation au sein et à l'extérieur de l'entreprise repose sur une exigence de taille : assurer la sécurité et la fiabilité des données. La problématique de la sécurité et de la fiabilité et de l'externalisation de celles-ci font partie des réticences de certaines entreprises face aux logiciels de gestion et de traitement des documents internes ou externes à l'entreprise. Pourtant, le stockage sur le Cloud peut offrir des garanties de sécurité et de fiabilité, car il repose, pour les entreprises spécialisées dans ces services, sur des serveurs sécurisés, et rend les données accessibles sur tous les terminaux. A l'heure où les collaborateurs de certaines entreprises sont invités à équiper leur propre smartphone des outils qui faciliteront leurs processus administratifs, c'est une occasion à ne pas manquer. La technologie peut en outre devenir un élément différenciateur si l'entreprise y investit suffisamment. Compte tenu de la dimension transversale des RH et de la multitude d'acteurs qu'implique parfois la validation d'un document, les nouvelles fonctionnalités apportées par le numérique permettront au département de se démarquer par sa performance et sa contribution à une plus grande productivité. Un bond en avant, qui ne sera possible que si l'entreprise adopte des outils créés pour alléger les RH des tâches dont l'exécution requiert de nombreuses étapes : le recrutement et l'accueil des nouveaux collaborateurs, la gestion du quotidien (notes de frais, temps de travail), la rupture des contrats, la gestion des congés, les demandes exceptionnelles, l'automatisation des rappels, l'archivage, etc.

Enfin, plus vite les RH réaliseront leur transformation numérique, plus elles pourront se concentrer sur l'amélioration de l'image de marque de l'entreprise auprès des collaborateurs et la gestion des talents.
A ce jour, s'il existe déjà des solutions capables de répondre au besoin d'agilité et d'efficacité, elles sont encore peu nombreuses. Il y a donc urgence à adopter davantage d'outils destinés aux ressources humaines. En utilisant ces nouveautés technologiques, elles pourront d'avantage être centrées sur le facteur humain.

 

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.