Zooms

La publicité numérique continue de gagner du terrain

Etude / 19/05/2017

  • groupM

GroupM publie Interaction 2017, son rapport annuel sur les tendances mondiales du marché des médias et de l'évolution des comportements des consommateurs. Cette étude de référence est alimentée par les analyses des experts du réseau de communication planétaire WPP et par des entretiens avec des dirigeants du monde numérique, des entreprises de marketing et d’analyse de données.

 

Premier enseignement d’Interaction 2017, selon GroupM, l’investissement publicitaire numérique va dépasser la télévision sur cinq nouveaux pays en 2017 : la France, l’Allemagne, l’Irlande, Hong Kong et Taïwan. Cet investissement numérique ayant déjà conquis une position dominante dans 10 autres pays, la tendance de fond ne fait alors que se confirmer.

 

Cette « vague numérique », amorcée il y a quelques années, s’intensifie aussi dans la consommation des médias et le temps passé avec les médias. Ce dernier a progressé de neuf minutes en 2016 pour s’élever à huit heures et le temps passé avec les médias en ligne à lui augmenté de 14 minutes. Le mobile est le véritable moteur de cette tendance de fond, améliorant notamment l’accessibilité à l’information.

 

La télévision recule en parts de marché publicitaire et est de plus en plus concurrencée sur la tranche stratégique des 16 à 24 ans. Alors que la population mondiale des 16 à 24 ans n'a baissé que de 1 % entre 2014 et 2016, le nombre moyen du public de cette tranche d’âge a baissé de 16%, certains marchés ayant même atteint le chiffre de 30 %. Ces chiffres doivent bien sûr être pondérés face au besoin d’amélioration des mesures des audiences télévisuelles, notamment par la prise en compte de tous les dispositifs de visionnage.

 

Ces importantes évolutions du marché publicitaire provoquent également de nouvelles concurrences. « Google et Facebook ont attiré la grande majorité de la croissance en investissements supplémentaires de publicité numérique en 2016, déclare Adam Smith, directeur des marchés à termes. « En 2017, l'industrie observera de près comment Snapchat ou Amazon peuvent s'immiscer dans la chaîne de valeur de Facebook et Google, et si le bastion que les « BAT» (Baidu, Alibaba, Tencent) ont en Chine peut s'élargir aux marchés internationaux. »

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.