Zooms

E-commerce : Gamned! livre 4 conseils majeurs pour réussir son Black Friday

Tribune d'expert / 9 octobre 2018

Huit ans après avoir été importé en France par les géants américains du e-commerce, le Black Friday, dont la prochaine édition se déroulera le 23 novembre, s'impose comme une composante essentielle des achats de Noël en France. 70% des internautes français déclarent ainsi vouloir en profiter[1]. Gamned!, spécialisé dans la programmatique média depuis 2009, livre 4 règles pour émerger parmi la concurrence.

Tout est question d'anticipation

55% des consommateurs commencent à consulter les sites et à sélectionner les produits qui les intéressent dès le mois d'octobre[2]. Pour optimiser leurs performances, il est donc essentiel pour les annonceurs d'anticiper. Dès fin septembre,Gamned! recommande aux e-commerçants de collecter les données sur leur site afin de nourrir les segments de visiteurs intéressés par un certain type de produit. Ainsi, les annonceurs seront en mesure de retoucher les différents acheteurs engagés quelques semaines avant le Black Friday de sorte à se rappeler à leur bon souvenir et de s'assurer qu'ils se rendront sur le site dès le 23 novembre au matin.

Les prospects engagés : priorité n°1

Il faut concentrer les efforts sur les internautes ayant l'intention d'acheter, ce sont les plus susceptibles d'être convertis en clients. Dans ce sens, la collaboration entre Gamned! et

Amazon permet d'activer la donnée transactionnelle et loguée la plus puissante du marché - 40% des visiteurs Amazon s'avérant être des prospects chauds[3]. Le but est de les solliciter de façon intelligente. 86% des acheteurs du Black Friday privilégient l'achat en ligne[4], il faut donc les adresser au travers des canaux privilégiés pour s'assurer de leur adhésion le jour J.

La multi-canalité : le secret de la réussite

Opération commerciale flash, le Black Friday se concentre sur quelques jours. Pour s'assurer que les consommateurs seront au rendez-vous, Gamned! préconise d'adopter une stratégie adaptée aux nouveaux modes de consommation pluri-écrans. Il s'agit de capter leur attention là où ils sont le plus réceptif et de maintenir le dialogue. Pour ce faire, la radio (écoutée par 85% des Français[5], dont 66% en ligne[6]) ou encore le SMS commercial (dont le taux de lecture s'élève à 95%[7]) sont d'excellents moyens de faire passer ses messages. Par ailleurs 57% des visites[8] sur les sites de e-commerce se font sur mobile et le m-commerce représente 21%[9] du chiffre d'affaires global des annonceurs... d'où l'importance d'activer ce device !

Une approche personnalisée à chaque consommateur

Plus que jamais le client doit être au coeur de la stratégie. Entre les messages personnalisés, la mise en place de scénarios intelligents et l'affichage de bannières compte-à-rebours à l'approche du jour J, le programmatique offre de nombreux dispositifs pour maintenir l'attention des consommateurs. Une approche personnalisée assure une meilleure écoute, ainsi49%[10] des consommateurs du Black Friday sont réceptifs aux publicités personnalisées et une scénarisation des messages garantit une conversion 3 fois plus efficace[11].

 

[1]Source : CSA & Amazon - 2017

[2] Source : NRF - 2017

[3] Source : Amazon - 2017

[4] Source : Mediametrie - 2017

[5] Source : INA -2017

[6] Source : CSA -2018

[7] Source : Wellpack - 2017

[8] Source : FEVAD - 2018

[9] Source : FEVAD - 2018

[10] Source : Harris Interactive - 2017

[11] Source : Gamned-2018

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.