Brèves

Thierry Wellhoff publie son procès de la communication

Édition / 09/11/2016

  • communication

La communication, la fameuse « com’», est accusée d’être superficielle, manipulatrice et de polluer notre espace sonore et visuel. Dès qu’une chose est perçue comme manquant de fond, voire fausse, il est d’usage de dire : « C’est que d’la com’ ! ». Elle serait fautive en nous manipulant.

Face à ce constat, le livre de Thierry Wellhoff, président-fondateur de l’agence de communication Wellcom, « Le procès de la communication, Accusée, levez-vous ! », a une ambition : permettre à la communication – enfin – de s’expliquer, car elle est partout : dans la politique, les entreprises, le marketing, les associations, sans oublier la communication interpersonnelle (dans le couple, avec ses amis, au travail). Et pour cela, il fallait la mettre en examen. Ce livre est donc un procès. On peut y trouver les avis de Stéphane Richard, chef d’entreprise, Jean-Philippe Sarcos, chef d’orchestre, Hervé Témime, avocat pénaliste, Franz-Olivier Giesbert, journaliste et romancier, Michel Desjoyeaux, navigateur, Gaspard Gantzer, chef du pôle communication à la Présidence de la République… En parallèle, l’auteur permet au lecteur de prendre part à ce procès et de voter en ligne sur le site dédié.

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.