Brèves

Marketing d’influence : un marché qui ne connait pas la crise

Etude / 24 mai 2019

Selon la dernière étude de Rakuten Marketing, 61% des consommateurs interagissent avec un influenceur au moins une fois par jour et 67% auraient dépensé jusqu’à 500 euros pour acheter un article recommandé par des influenceurs. Face à un tel constat, les annonceurs se tournent de plus en plus vers ces professionnels de la communication, susceptibles non seulement de faire rayonner une image de marque mais aussi d’influencer sur les comportements d’achat. En effet, à l’heure de de la lassitude et de la méfiance vis-à-vis de la publicité traditionnelle, le marketing d’influence a le vent en poupe et semble répondre aux attentes et besoins d’une audience connectée, à la recherche de contenus personnalisés et différenciants. Ainsi, en 2018, 70% des entreprises avaient un budget dédié au marketing d’influence et Instagram a enregistré en 2019 150% de contenu sponsorisé de plus en seulement une année. « Il est indéniable qu’une mutation profonde du marché de l’affiliation a eu lieu ces dernières années. Nous sommes passés d’une offre de quantité à une offre de qualité, grâce notamment aux partenaires se concentrant sur de la création de contenu : influenceurs et bloggeurs en première ligne. Ces éditeurs apportent un double avantage apprécié des annonceurs puisqu’ils mettent en valeur la marque via la mise en scène de produit tout en générant des ventes avec des codes dédiés à leur communauté, déclare Thibault Rouchouse, Senior Publisher Manager chez CJ Affiliate. L’affiliation a su négocier ce virage en s’adaptant à ces nouveaux contenus via des outils dédiés aux bloggeurs et influenceurs afin de les aider à lancer plus facilement des campagnes et les intégrant de façon naturelle dans le mix affiliés les rendant ainsi incontournables dans un programme d’affiliation ».

0
commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.